Crédit immobilier en ligne

Par crédit immobilier, on entend un montant octroyé par un organisme de crédit à un tiers afin que celui-ci puisse réaliser l'achat d'un bien immobilier. Généralement, les deux parties à ce contrat de prêt sont d'une part le banquier et d'autre part un particulier ou une personne morale ou encore une SCI.

Mis à part le financement de l'achat d'un bien immobilier, le crédit immobilier peut également servir pour financer des travaux de réparation, des aménagements, l'entretien d'un bien immobilier et dans certains cas l'achat de parts ou d'actions au sein d'une société.

Dans les quelques lignes suivantes, nous allons tenter de décortiquer le système du crédit immobilier point par point.

Les différents types de crédits immobiliers

En fonction de la situation financière de l'emprunteur et de ses besoins, nous pouvons classer les différents types de crédit immobilier de deux manières. La première  méthode est de les classer suivant les taux de crédit immobilier, la seconde est de les catégoriser suivant la nature du prêt et ses modalités.

Si l'on classe le crédit immobilier suivant les taux d'intérêt, on distingue trois types d'emprunt immobilier. D'abord, le plus sécurisé de tous est le crédit immobilier à taux fixe. Dans ce cas, un seul taux est fixé préalablement et sera appliqué durant toute la durée du taux. Il est fréquent d'opter pour un crédit à taux fixe dans le cadre du crédit immobilier puisqu'il s'agit d'un crédit à long terme. Ensuite, par opposition au crédit à taux fixe, nous avons le crédit à taux variable. Dans cette seconde catégorie, le taux d'intérêt évolue suivant  le rythme du marché. Il est moins sécurisant que le crédit à taux fixe étant donné que si le taux peut baisser, il peut également hausser. Et enfin, on peut également distinguer le crédit immobilier à taux mixte. Dans ce cas, on applique le mélange d'un crédit à taux fixe et d'un crédit à taux variable. Il s'agit d'une solution intermédiaire, car tout en gardant le côté sécuritaire du taux fixe, on profite par la même occasion de l'éventualité d'une révision à la baisse du taux d'intérêt.

Si par contre, on classe les différentes variétés de crédit immobilier suivant la nature du prêt, on distinguera essentiellement deux types d'emprunt immobilier. On peut tout d'abord le prêt in fine, dans lequel le crédit est amortissable. Le remboursement se fait à l'échelle mensuelle, avec une échéance qui comprend une partie du remboursement du capital et une partie de l'intérêt du  prêt. Au fur et à mesure que les années passent, les mensualités ont être réduites. Ensuite, dans le cadre de l'emprunt immobilier, on peut également distinguer l'épargne logement. Il s'agit d'une forme de prêt immobilier destinée aux acheteurs les plus prévoyants dans leur démarche.  L'épargne logement est réputée pour offrir les meilleurs taux du marché.

Les conditions pour obtenir un crédit immobilier

En principe, la possibilité de contracter un crédit est ouverte à toute personne majeure apte à conclure un contrat. Pour le crédit immobilier en particulier, d'autres conditions ont été posées pour pouvoir obtenir un crédit immobilier.

La première condition est celle du revenu de l'emprunteur. Les banques, avant d'octroyer un prêt immobilier vont vérifier les bulletins de salaires et tous les revenus éventuels de son débiteur. Par la même occasion, il s'assurera que le taux d'endettement de celui-ci ne va pas au-delà des 30%. Le plus souvent, plus les revenus sont élevés, plus les banques seront enclines à accorder un emprunt et moins le taux d'endettement sera élevé.

La seconde condition est celle de la stabilité financière. C'est une condition commune à tous les crédits, avant d'en octroyer, une banque s'assure toujours de la stabilité financière de son client. Il s'agit pour l'organisme de crédit de s'assurer du remboursement du capital. Les derniers relevés bancaires de l'emprunteur seront mis en examen à cet effet.

La santé de l'emprunteur constitue la troisième condition. En théorie, il ne s'agit pas d'une condition déterminante dans le cadre de l'obtention d'un prêt immobilier. Cependant, la santé va jouer un grand rôle pour l'assurance que vous allez contracter dans le cadre de votre crédit immobilier. Un questionnaire de santé sera présenté à cet effet et il est fort possible de récolter un refus au cas où des problèmes de santé sont constatés.

Et enfin, bien entendu, le prêt immobilier ne sera accordé que dans la mesure où l'emprunteur possède un apport personne qu'il sera en mesure d'investir dans son projet immobilier.

Combien coûte un crédit immobilier ?

Le coût du crédit immobilier prendra en compte non seulement le capital constitué par la somme empruntée, mais également les intérêts, l'assurance et les frais divers.

Le taux d'intérêt dans le cadre du crédit immobilier est l'une des principales variables déterminantes dans le coût du prêt. Ils peuvent être fixes comme ils peuvent varier en fonction du marché.

Ensuite, vous aurez le coût des assurances. Il faut savoir que l'assurance crédit est obligatoire lorsqu'on décide de souscrire un emprunt immobilier. Eventuellement, l'emprunteur pourrait également souscrire expressément à l'assurance perte emploi dans son assurance emprunteur.

Et puis, en matière de coût, il ne faut pas oublier les garanties financières qui pourront être exigées par l'établissement de crédit. La première garantie classique demandée est bien évidemment l'hypothèque. Ensuite, l'autre forme de garantie utilisée dans le cadre du crédit immobilier est la caution. L'emprunteur va verser une certaine somme à un établissement spécialisé qui va se porter garant pour lui en cas de défaillance dans le remboursement du prêt. La caution se lève en moyenne à  3% du montant emprunté

Et enfin, il ne faut pas oublier les différents frais. Les frais de dossier vont coûter à peu près 1% du montant emprunté, mais en général, le coût sera fixé par la banque. A côté des frais de dossier, il existe également des frais dits annexes, qui comprennent toutes les petites dépenses de procédure par rapport au compte de l'emprunteur comme les timbres ou encore les enregistrements. Ils ne dépassent pas généralement des 10 euros.

Bien choisir son crédit immo

 

Pour bien choisir votre crédit immobilier, il faudra bien évidemment passer pas la comparaison des différentes offres. Dans cette comparaison, vous êtes invité à prendre en compte ces quelques critères.

Le premier facteur de comparaison classiquement utilisé est le TAEG ou Taux Annuel Effectif Global.  Le TAEG va comprendre à peu près tous les frais relatifs au crédit, en passant par le taux d'intérêt, les frais des assurances et ceux du dossier.

Ensuite, il est également possible d'établir un tableau d'amortissement pour comparer et bien choisir son crédit immobilier. Il s'agit d'un document qui prend la forme d'un échéancier et qui est directement fourni par la banque.  Par le tableau d'amortissement, l'emprunteur peut prévoir la somme qu'il aura à verser à la banque par mois durant son prêt.

Et enfin, dans votre comparaison des offres, il ne faut pas oublier de prendre en compte les autres options payantes du prêt comme les frais bancaires, l'éventuelle pénalité en cas de remboursement anticipé ou encore la possibilité de révision de votre mensualité.

Par ailleurs, pour comparer credit immobilier, il est également possible d'utiliser le simulateur pret immobilier en ligne. Cet outil vous permettra de choisir efficacement votre crédit immobilier. Il est disponible dans les sites de creditimmo en ligne. 

Comment réussir son dossier de prêt immobilier en ligne ?

Pour demander un crédit immobilier, on s'adresse soit à une banque, soit à un établissement spécialisé dans le domaine du crédit. Mais il est également possible de faire une demande de prêt immobilier en ligne auprès des organismes en ligne.

Pour pouvoir obtenir un crédit immobilier, il faudra monter un dossier constitué des pièces suivantes.  Il vous faudra le compromis de vente du bien immobilier à acquérir. Il vous faudra également y inclure vos relevés de salaire des trois derniers mois, vos relevés bancaires des trois derniers mois, une pièce d'identité valide, un justificatif de domicile actualisé et les deux derniers avis impositions.

Il ne faut pas non plus oublier de bien démontrer la stabilité de votre situation financière, en présentant par exemple votre contrat de travail CDI.

Le profil emprunteur doit être bien soigné et se refléter à travers un dossier solide et bien préparé.

avantages rachat credit immobilier

Renégocier ou racheter son crédit immobilier, que faire ?

Lire l’article
credit immobilier sans apport

Comment obtenir un prêt immobilier sans apport ?

Lire l’article